Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #a lire... tag

Le meilleur du manga 2013 chez Kazé Manga

Publié le par Airhesse

Le-meilleur-du-manga.jpgSébastien Kimbergt, journaliste au sein du magazine Animeland, auteur de l'ouvrage Le meilleur du manga 2013 (éditions Kazé Manga), s'est adressé à une centaine de professionnels du livre et du divertissement (journalistes, éditeurs, auteurs, libraires, bibliothécaires, blogueurs, traducteurs…) pour définir une liste des meilleurs mangas en cours de publication.

Chacun de ces passionnés de manga a établi son top 5 de l'année parmi plus de 500 mangas parus entre septembre 2011 et août 2012. A partir de ce classement spontané, a émergé un top 20 qui constitue une sélection des ouvrages les plus unanimement célébrés du moment.  Il s'agit de : 1. Bride Stories - 2. One Piece - 3. Billy Bat - 4. Bonne nuit Punpun - 5. Yotsuba & ! - 6. Thermae Romae - 7. Les vacances de Jésus & Bouddha- 8. Bakuman - 9. Soil - 10. Prophecy - 11. I am a Hero - 12. Vinland Saga -13. Ikigami - 14. Ashita no Joe - 15. The Arms Peddler - 16. Run Day Burst - 17. Princess Jellyfish - 18. Stone Ocean (Jojo's Bizarre Adventure) - 19. Kamui-Den - 20. Chi - Une vie de chat.

Outre ce classement, cet ouvrage propose aussi des guides de lecture thématiques, des trucs et astuces pour faire vos choix, des articles de fonds, des reportages… et aussi deux interviews de mangakas : Rei Toma, auteure de L'arcane de l'aube et Kaoru Mori, auteure de Bride stories (primé au festival international de la BD d'Angoulême 2012).

Voir les commentaires

Tchô! le magazine, c'est fini !

Publié le par Airhesse

Tcho-le-dernier.jpgAprès près de 15 ans d'existence et 164 numéros, le magazine Tchô!, mensuel créé par Zep et Jean-Claude Camamo en 1998, s'arrête.

D'abord édité par les éditions Glénat, il avait été repris en 2010 par les éditions Fleurus pour un contrat de 3 ans. Fleurus ne souhaitant pas poursuivre l'aventure (les ventes n'étaient plus que de 10.000 à 40.000 exemplaires contre 80.000 à 100.000 au début) et aucun repreneur ne s'étant manifesté, le dernier numéro est sorti dans les kiosques le 23 janvier dernier.

Pour fêter ce triste événement, Zep a demandé à tous les auteurs qui ont participé au magazine d'imaginer une couverture assortie d'une planche de dessins. Avec ce Tchô! Spécial, le lecteur à donc 30 mini-Tchôs! Ce numéro collector est pratiquement épuisé.

Rappelons que le magazine a fait découvrir de nouveaux talents comme Bertschy (Smax), Boulet (La rubrique scientifique), Julien Neel (Lou!), Tébo (Captain Biceps)…

Voir les commentaires

Tirage de luxe Bowen T2 de Gil Formosa aux éditions BD'Empher

Publié le par Airhesse

Les éditions BD'Empher ont édité le tirage de luxe du tome 2 "L'homme d'overground 9" de la série "Bowen" de Gil Formosa.

Il s'agit d'un album grand format (305 x 415 mm) tiré à 150 exemplaires numérotés et signés par l'auteur.

La reliure est réalisée à l'identique du tirage de luxe du tome 1 (voir notre article du 4 juin 2011) dans les trois couleurs : silver, titanium et gold (au choix). A noter que l'ensemble des façonniers qui ont réalisé ce tirage, se fournissent et fabriquent en France.

Bowen-couv.jpg

L'album contient :

- Les 54 planches en noir et blanc de l'album couleur paru aux éditions Glénat.

- Un cahier de croquis de 24 pages réalisé à partir de croquis préparatoires, crayonnés, planches inédites et annotations de l'auteur.

Bowen-crayonnes.jpg

- 1 illustration inédite signée.

Bowen-couleur.jpg

- 2 reproductions de planches BD couleurs.

- 3 badges de l'agence E.L.S.E (Pass d'entrée de la base de l'overground 9).

Bowen-pass-2.jpg

- 1 radiographie du crâne de Bowen.

- 1 certificat nominatif de qualification.

Bowen certificat

Ce tirage de luxe est vendu 179 €. Il existe une version collector avec plaque d'impression (prix : 229 €).

Pour plus d'informations et (ou) pour commander, rendez-vous sur le site des éditions BD'Empher.

Voir les commentaires

Brel, des nouvelles d'en bas aux éditions Margot

Publié le par Airhesse

Brel-editions-Margot.jpgAprès "Brassens, un p'tit coin de paradis" publié fin août 2012 (voir notre article du 8 août 2012), les éditions Margot vont sortir le 1er mars 2013, "Brel, des nouvelles d'en bas" (80 pages – 18 €), un hommage à une icône de la chanson francophone.

Dans ce livre collectif, quatorze illustrateurs du monde de la BD et du livre jeunesse (Jérémie Almanza, Jérémy Capanna, C-Drik, Pierre Charentus, Alexandre Day, Etienne Friess, Hippolyte, Alexandre Marion, Anthony Martinez, Jean-Denis Pendanx, Jeff Pourquié, Patrick Prugne, Thibault Prugne et Pascal Rabaté) ont revisité avec de très belles illustrations les textes de dix-neuf chansons de Jacques Brel (Amsterdam, Ces gens-là, Fernand, Jef, Jojo, Les bonbons, Les Marquises, Le plat pays, Madeleine, Vesoul, Un enfant, Une île…)

Dick Annegarn signe la préface de cet ouvrage de qualité, suivie de sa chanson hommage, Jacques, mise en image par Hippolyte.

Pour suivre l'évolution des projets et découvrir de nouvelles images des éditions Margot, rendez-vous sur leur page Facebook.

Brel-Vesoul.jpg

Vesoul – illustration Thibault Prugne

Brel-Madeleine.jpg

 Madeleine – illustration Jeff Pourquié

Brel-Amsterdam.jpg

 Amsterdam - illustration Patrick Prugne  

Brel Un enfant

Un enfant – illustration Alexandre Day

Voir les commentaires

Chroniques Outremers T2 et T3 de Bruno Le Floc'h, grand prix 2013 de la BD bretonne

Publié le par Airhesse

A l'occasion du salon de la bande dessinée et du disque "Penn ar BD" de Quimper (29) qui a eu lieu le 17 février 2013 (voir notre article du 11 février 2013), le grand prix de la BD bretonne 2013 a été attribué aux deuxième et troisième tomes de la trilogie Chroniques Outremers publiés aux éditions Dargaud par Bruno Le Floc'h (1957-2012).

Chroniques-outremers.jpg

Le trophée, le Maout, bélier symbole de Quimper, a été remis à son épouse, Armelle Le Minor.

A l'occasion de cette remise de prix, le président de l'association  Les Amis de Bruno Le Floc'h, Brieg Haslé-Le Gall, a fait un discours que voici :

"La Mer, c’est l’Aventure…Avec Atlantique,deuxième volet de la trilogie ChroniquesOutremers,le talentueux Bruno Le Floc’hpoursuit son tumultueux voyage encompagnie d’étonnants personnages – aux premiersdesquels l’énigmatique capitaine Tiro Lana etson non moins surprenant second aux fauxairs de Corto Maltese. En pleine PremièreGuerre mondiale, le navire du commandantLana transporte de peu recommandables passagers,des révolutionnaires mexicains aux idées exaltées.Transportant une cargaison d’armes cachées aufin fond des cales humides du bateau,le vieux marin, trafiquant de haut vol,tient correspondance avec une femme voyageantà bord d’un paquebot et se réfugiedans des paradis artificiels. Après Méditerranée, et avant Métisse, ce chapitre Atlantiqueestservi par un dessin d’une rare élégance,fluide et aérien. Quant à la miseen couleurs, également composée par l’auteurcomplet, elle ressuscite des ambiances maritimesbien senties et fidèlement rendues. Certainsnoteront des clins d’œil à l’œuvre del’immense Hugo Pratt: c’est totalementassumé par l’artiste breton qui rend icihommage à l’un des locataires de sonpanthéon artistique personnel.

Recevant, en ce dimanche, le Grand Prix 2013 de la BD bretonne, nous sommes extrêmement honorés par votre volonté d’avoir fait figurer en votre sélection l’ultime œuvre publiée de Bruno, prématurément disparu en octobre dernier. Et nous sommes particulièrement touchés que vous, organisateurs, mais aussi les internautes, les visiteurs et les amateurs éclairés soutenant avec passion ce beau salon Penn ar BD, décerniez votre Grand Prix aux deux derniers albums publiés par Bruno. Pour sa famille et l’association Les Amis de Bruno Le Floc’h : Merci ! Trugarez vras !"

Voir les commentaires

"Jeanne la pucelle" prix Gabriel 2013 de la BD chrétienne

Publié le par Airhesse

Le prix Gabriel 2013 de la BD chrétienne a été attribué le 9 février 2013 par le jury du CRIABD (Centre Religieux d'Information et d'Analyse de la BD) à "Jeanne la Pucelle, T1, Entre les bêtes et les anges" de Jean-François Cellier et Fabrice Hadjadj (éditions Soleil).

Il a été retenu parmi 23 albums sélectionnés. Il est le premier d'une trilogie qui coïncide avec les 600 ans de la naissance de Jeanne d'Arc et se concentre sur la jeunesse et la vocation de la jeune pucelle d'Orléans.

L'avis du jury : "Un bon dessin (c’est le 3ème album de Cellier chez le même éditeur), un scénario inventif d’un grand écrivain catholique (qui fut professeur au grand Séminaire de Toulon), une jeune fille hors du commun (c’est au moins le 6ème album consacré à Jeanne d’Arc) en font une "vraie" BD pour grands adolescents et adultes. Les auteurs ont choisi d’employer le mode réaliste. Le contexte historique est parfaitement rendu : la campagne française avec sa pauvreté et ses souffrances, dues aux conditions de l’époque, mais aussi à la guerre, aux pillages et autres horreurs."

Prix-Gabriel-2013.jpg

Une mention spéciale a été décernée à "Joseph, du rêve à la réalité", de Philippe Hochet, aux éditions de La Ligue. Un grand récit de la Bible, fidèle au texte, qui retrace l’histoire mouvementée du plus célèbre fils de Jacob. Sa vie démontre comment Dieu prend soin d’un croyant et comment il le conduit à travers les épreuves de la vie.

La proclamation de ces Prix aura lieu au Salon BD du Collège St Michel (24 boulevard Saint Michel à Bruxelles) le samedi 23 mars à 11 h.

Voir les commentaires

Angoulême 2013 : le palmarès

Publié le par Airhesse

Les lauréats du 40ème festival international de la bande dessinée d'Angoulême sont :

Fauve d'or, prix du meilleur album : Quai d'Orsay T2 Chroniques diplomatiques de Christophe Blain et Abel Lanzac (éditions Dargaud).

"Un second tome dans lequel on retrouve Alexandre Taillard de Vorms, le ministre largement inspiré par Dominique de Villepin, toujours débordant d’énergie. Une belle manière de parler politique en BD, avec un dessin et un scénario formidablement réalisés."

Prix-Angouleme-0102.jpg

Fauve d'Angoulême, prix spécial du jury : Le Nao de Brown de Glyn Dyllon (éditions Akileos).

" Nao souffre de TOC (troubles obsessionnels compulsifs), mais pas de celui qui consiste à sans cesse se laver les mains ou toujours tout ordonner. Nao souffre d’obsessions violentes et morbides et ses compulsions prennent la forme de rituels mentaux invisibles. Travaillant à mi-temps dans un magasin de jouets designs et tendances, tout en essayant de décoller sa carrière d’illustratrice, elle est en quête d’un amour insaisissable... l’amour parfait. Et en rencontrant l’homme de ses rêves, elle réalise que les rêves peuvent s’avérer... bizarres. Chaque case est une petite pépite qu’on ne se lasse pas de regarder !"

Fauve d'Angoulême, prix de la série : Aâma de Frederik Peeters (éditions Gallimard).

" Aâma raconte l’histoire, située dans un futur indéterminé, d’un jeune homme nommé Verloc dont la vie personnelle n’est pas franchement une réussite (doux euphémisme !) et qui accepte d’accompagner son frère, qui lui a « réussi », en mission pour le compte d’une sorte d’entreprise multinationale. Une de celles que Verloc déteste, lui qui a toujours pris soin de se tenir à l’écart des bouleversements technologiques de la société et qui continue à aimer les livres, ce qui apparaît comme une attitude pour le moins incongrue – et qui a lui a d’ailleurs valu quelques déboires. En compagnie de son frère et du robot de celui-ci, Churchill, une sorte de singe aussi indestructible que sympathique, le voilà en partance pour la planète Ona(ji) où, comme de bien entendu, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu… un captivant récit de science-fiction, qui mêle la quête existentielle au space opera."

Prix-Angouleme-0304.jpg

Fauve d'Angoulême, prix révélation : Automne de Jon McNaught (éditions Nobrow).

"C'est un mardi gris d'octobre semblable à tant d'autres dans la petite ville de Dockwood. Les habitants vaquent à leurs occupations quotidiennes: à la maison de retraite d'Elmview, un garçon de cuisine prépare le repas des pensionnaires; le long de la rue Nettlefield, un livreur de journaux finit sa ronde; et dans les arbres les hirondelles se rassemblent à grand bruit avant de s'envoler vers l'Afrique. Œuvre contemplative et douce-amère, Automne suit les trajectoires de ces habitants, que Jon McNaught se plaît à faire se croiser, avec, pour toile de fond, les vestiges de l'arrière-saison."

Fauve d'Angoulême, prix du patrimoine : Krazy Kat, T1 - 1925-1929 de George Herriman (éditions Les Rêveurs).

" Les Rêveurs sont très fiers de remettre dans la lumière cette bande dessinée américaine (1913-1944) restée longtemps oubliée en France. C’est donc à une nouvelle génération de lecteurs mais aussi aux passionnés de bande dessinée que sont proposés aujourd’hui de découvrir ou de redécouvrir les Sunday strips parus voici plus de 85 ans. Ce premier volume d’une collection de quatre, regroupe les strips de 1925 à 1929. Dans le comté de Coconino, retrouvez les aventures de Krazy Kat, Ignatz Mouse, du Sergent Pupp et d’une brique qui ont ravi des générations d’Américains. Sous une histoire très simple d’apparence, chaque planche du dimanche explose par une mise en page inventive, un langage complexe mêlant anglais, argot, yiddish, et espagnol et un dessin toujours au service de la narration, de l’humour et de la poésie. Krazy Kat reste une référence pour de nombreux auteurs de bande dessinée ainsi que de lecteurs. Indispensable dans toute bédéthèque digne de ce nom !"

Prix-Angouleme-0506.jpg

Fauve d'Angoulême, prix du public : Tu mourras moins bête T2 : Quoi de neuf, docteur Moustache ? de Marion Montaigne (éditions Ankama).

" Après avoir brillamment démystifié la science au cinéma, le Professeur Moustache s’attaque à… votre corps ! Si vous croyez que l’apoptose est une maladie des pieds ou si pour vous le “stade anal” est un lieu de concert de 100 000 personnes, alors ce livre est fait pour vous ! Méchants virus et vilaines bactéries, psychologie et scientifiques un peu cinglés : pour passer son doctorat les doigts dans le nez ou simplement pour briller en société, Tu mourras moins bête, c'est excellent pour la santé ! Grâce à son programme “cinq rires et légumes par jour”, le Professeur Moustache vous promet un esprit sain dans un cornichon !"

Fauve d'Angoulême, Fauve polar SNCF : Castilla Drive d'Anthony Pastor (éditions Actes Sud/L'An 2).

" Osvaldo Brown, écrivain en sommeil, s'est fait tirer dessus par un inconnu. Il s'adresse à Susan Salinger, détective privée. Ensemble, ils se lancent sur la piste d'un mystérieux tueur en série, tout en ressentant une inclination l'un pour l'autre… Un récit magnétique et puissant, plein d'étrangeté."

Prix-Angouleme-0708.jpg

Fauve d'Angoulême, prix de la BD alternative : Dopututto Max, une revue éditée à Toulouse par les éditions Misma.

"On entend par bande dessinée alternative, l'édition aussi bien de petits magazines, plus communément appelés fanzines, que de revues de bandes dessinées ou de collectifs édités par et pour des fanatiques de bande dessinée".

Fauve d'Angoulême, prix jeunesse : Les Légendaires - Origines T1 - Danaël de Nadou et Patrick Sobral (éditions Delcourt).

" Devenu Faucon d'argent comme son père tombé au combat, Danaël parcourt Alysia en quête de justice et de vérité. Impulsif, arrogant et belliqueux, le jeune homme ne trouve pas sa place dans ce corps d'armée dirigé par son frère. Pire, il a le sentiment de ne rien avoir accompli. Mais il y a d'autre façon de servir la justice que dans une armure, il l'apprendra très prochainement... Parallèlement au cycle principal des Légendaires, une série parallèle pour sonder les origines de ses principaux héros."

Prix-Angouleme-0910.jpg

Prix spécial 40ème anniversaire du festival international de la BD d'Angoulême : Akira Toriyama notamment connu pour avoir créé Dragon Ball.

Voir les commentaires

Prix Schlingo 2013 : Guillaume Bouzard pour La bibite à bon dieu

Publié le par Airhesse

Prix-Schlingo-2013.jpgEn partenariat avec Charente Libre, le prix Charlie Schlingo a été créé en 2009 par Yves Poinot, l'ancien président du festival d'Angoulême, Florence Cestac et quelques admirateurs anonymes dans le but de récompenser le ou les auteurs le(s) plus "Schlingo" de l'année.

Le jury composé d'Yves Poinot, Florence Cestac, la présidente des Gros Nez, Gérard Descrambe, le vigneron, et la rédaction BD de Charente Libre, a attribué le prix Schlingo 2013 (1 caisse de 12 bouteilles de Saint-Emilion cuvée spéciale Schlingo) à Guillaume Bouzard pour son album La bibite à bon dieu (éditions Les Requins Marteaux – collection BDCul – disponible en librairie le 15 février).

Le mot de l'éditeur : Promu jeune curé de campagne, le père Guillaume décide d'aller rendre une petite visite de courtoisie à ses ouailles. Que cachent donc les habitantes de Bourg-Saint-Guillaume derrière leur prétendue bienveillance ? D’abord sous le charme, le père Guillaume parviendra peu à peu à lever le voile sur les secrets de ce petit village. Moderne, volontaire, dévoué, le saint homme se répondra à corps perdu aux attentes de ses paroissiennes grâce à un sens du compromis hors du commun et un pragmatisme qui en désarçonnera plus d’une. Avec pour seules armes sa robe de burnes et son cierge gonflé à bloc, il prend courageusement le relais du père Lucas pour continuer l'évangélisation de ce petit bourg. Tout est bon pour ce brave curé qui n’hésite pas à remonter ses manches et sa soutane pour accomplir cette sainte mission…

Priez pour nous pauvres branleurs, avec le père Bouzard on va avoir les messes toutes rouges !

Voir les commentaires

Prix Tournesol 2013 : Les Bidochon sauvent la planète de Christian Binet

Publié le par Airhesse

Prix-Tournesol-2013.jpgLe prix Tournesol 2013 de la BD, qui distingue la bande dessinée la plus sensible aux problématiques écologiques ou la plus porteuse de valeurs comme la justice sociale, la défense des minorités et la citoyenneté parue dans l'année 2012, a été décerné vendredi 1er février 2013 par Pascal Durand, secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts, président du jury 2013, au tome 21 des Bidochon, Les Bidochon sauvent la planète (éditions Audie-Fluide Glacial) de Christian Binet.

Cet album l'a emporté au 4e tour de scrutin, devançant de peu ''Demain, demain'' de Laurent Maffre et Monique Hervo (Éditions Actes-Sud/Arte) et ''Braillane, on est tous des jambons'' de Cil Vert et Jean Fred Cambianica (Éditions Salsifis). Les autres albums en compétition étaient : Dans mon open space IV : Variable d’ajustement de James (Dargaud), Des fourmis dans les jambes de Renaud Penelle et Arnaud Gautelier (Emmanuel Proust) , Ecolo attitude de Waltch et Shuky (Makaka), Grumf de David Barou et Philippe Renaut (La Boîte à bulles), Saison brune de Philippe Squarzoni (Delcourt), Thoreau, la vie sublime de A. Dan et Maximilien Le Roy (Le Lombard), Un printemps à Tchernobyl de Emmanuel Lepage (Futuropolis) et La véridique histoire des compteurs à air de Cardon (Cahiers dessinés).

Pour le jury : " Les Bidochon ne sauveront pas la planète, mais ils symbolisent l'avancée des idées fortes de l'écologie, désormais dans toutes les têtes, même les moins préparées. C'est la un symbole fort de d'une société en pleine mutation que Binet, grâce à ses personnages englués dans un conservatisme contrarié, met en valeur avec un humour décapant."

Dans ce nouveau tome, Robert et Raymonde découvrent l'écologie, d'un point de vue consommateurs (avec les lampes basse consommation, le tri sélectif, etc.). Raymonde est plutôt une adepte, contrairement à Robert qui se révèle être contre.

Voir les commentaires

Angoulême 2013 : le palmarès des prix Découvertes

Publié le par Airhesse

Les-legendaires.jpgJeudi soir 31 janvier, sur la scène du théâtre d'Angoulême, ont été décernés les prix "Découvertes" du 40ème festival international de la bande dessinée (prix pour des BD "jeunesse" et prix pour de jeunes créateurs) dont le Fauve d'Angoulême - prix jeunesse, l'un des prix officiels du palmarès. Les lauréats dans les différentes catégories sont :

- Fauve d'Angoulême – prix jeunesse, parrainé par la Caisse d'Epargne et qui récompense le meilleur album jeunesse de l'année : Les Légendaires - Origines T1 - Danaël de Nadou et Patrick Sobral (éditions Delcourt)

Le mot de l'éditeur : Devenu Faucon d'argent comme son père tombé au combat, Danaël parcourt Alysia en quête de justice et de vérité. Impulsif, arrogant et belliqueux, le jeune homme ne trouve pas sa place dans ce corps d'armée dirigé par son frère. Pire, il a le sentiment de ne rien avoir accompli. Mais il y a d'autre façon de servir la justice que dans une armure, il l'apprendra très prochainement... Parallèlement au cycle principal des Légendaires, une série parallèle pour sonder les origines de ses principaux héros.

- Prix des écoles d'Angoulême, parrainé par la ville d'Angoulême : Ernest et Rebecca (T4 – Les pays des cailloux qui marchent) de Guillaume Bianco et Antonello Danela (éditions Le Lombard).

Le mot de l'éditeur : Après son séjour chez Pépé Bestiole, Rebecca poursuit ses vacances chez son papa, dans sa nouvelle maison située au « Pays des cailloux qui marchent », en réalité un camping au bord de la mer. Rebecca s’y fait de nouveaux amis, notamment Rodrigue, un gamin boudeur et taciturne qui lui apprend à pêcher et, ô surprise, c’est Ernest qui réapparaît parmi les poissons pêchés, Ernest qui se sent délaissé et abandonné depuis que le rhume de Rebecca a disparu. Ne se chercherait-il pas lui aussi de nouveaux amis ?

- Prix BD des collégiens de Poitou-Charentes : L'enfant cachée de Marc Lizano et Loïc Dauvilliers (éditions Le Lombard).

Le mot de l'éditeur : A la demande de sa petite fille, Dounia va lui raconter son parcours de vie allant de 1940 à la fin de la deuxième guerre mondiale… A travers des mots simples, la grand-mère tente d'expliquer à sa petite fille une page d'histoire qui est aussi un peu la sienne...

- Prix BD des lycées professionnels de Poitou-Charentes : Pizza Roadtrip de Cha et Eldioblo (éditions Ankama).

Le mot de l'éditeur : Prenez une bande de potes : deux gars, qui savent que quoi qu’il arrive, un vrai pote, c’est un mec pour qui tu serais capable de te mouiller pour de bon. Prenez la copine d’un des potes, qui quoi qu’il arrive sait faire preuve d’un sang-froid sans faille… quitte à leur coller un cadavre sur le dos. Ajoutez ensuite la Kangoo du pote qui se mouille, pour aller livrer le cadavre en rase campagne. Vous obtiendrez un savant mélange de coups foireux et de plans galères. Pizza Roadtrip nous révèle l’histoire d’une bande de potes, unis à la vie à la mort…

Prix-decouvertes.jpg

- Prix Jeunes Talents, parrainé par la Caisse d'Epargne, la région Poitou-Charentes et le pôle Image Magelis : Eugène Riousse, 23 ans, pour Life on Mars, 2e lauréat : Maxime Garcial pour Come back et 3e lauréat : Matthieu Chiara pour Le buveur.

- Prix Jeunes Talents Poitou-Charentes : Emmanuel Espinasse d'Angoulême (16) pour L'agence de voyage.

- Prix du concours Caisse d'Epargne "A l'école de la BD":

Prix de l'humour, parrainé par Fluide Glacial : Ulysse Brot, 11 ans, de Paris (75) pour Bilboquet Mania.

Prix du graphisme : Lucas Garnot, 16 ans, d'Athis-Mons (91) pour Les yeux de la jungle.

Prix du scénario : Edgar Anselme, 16 ans, de Paris (75) pour Le fil vert.

Prix d'Angoulême de la BD scolaire : Lise Rémon, 16 ans, d'Angers (49) pour Les origines.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>