Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une vie dans les marges de Yoshihiro Tatsumi, prix Asie de la Critique 2012

Publié le par Airhesse

Prix-Asie-ACBD-2012.jpgDans le cadre de Japan Expo 2012, l'Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) a remis son  Prix Asie de la Critique 2012  à l'album Une vie dans les marges de Yoshihiro Tatsumi, paru aux éditions Cornélius.

Ce prix distingue une bande dessinée provenant du continent asiatique, parue en français, entre juillet 2011  et juin 2012.

Le mot de l'éditeur : Acteur incontournable d'une époque fondatrice du manga, Yoshihiro Tatsumi offre, avec Une vie dans les marges un témoignage exceptionnel sur les milieux éditoriaux et le Japon de l'immédiate après-guerre. Fresque autobiographique, roman social et document historique, ce livre-somme est un chef-d'œuvre capable de toucher le passionné comme le néophyte.

Pour l'amateur de bande dessinée, il donne à voir de l'intérieur la manière dont le manga s'est construit dans ces années-là, passant en peu de temps de l'âge d'or à l'âge industriel. Il invite dans cette évocation les figures mythiques de ce domaine et nous les montre telles qu'elles étaient avant que l'histoire ne les statufie. Pour le profane, Une vie dans les marges dresse un tableau unique du Japon des années d'après-guerre et de ses classes populaires luttant pour la survie quotidienne. De l'essor économique des années 1950 jusqu'aux crises des années 1960, Tatsumi dépeint avec force un pays et une société en pleine mutation.

Avec Une vie dans les marges de Yoshihiro Tatsumi, quatre autres titres étaient en compétition pour le Prix Asie de la Critique 2012 (voir notre article du 6 juin 2012).

Une vie dans les marges succède à Elmer de Gerry Alanguilan (éditions çà et là) victorieux en 2011, à Pluto de Naoki Urasawa (Kana) primé en 2010, à Undercurrent de Tetesuya Toyoda (Kana) récompensé en 2009, au Visiteur du sud du coréen Oh Yeong Jin (éditions Flblb) distingué en 2008 et à Gen d'Hiroshima de Keiji Nakazawa (éditions Vertige Graphic) lauréat en 2007.

Commenter cet article