Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prix France Info 2013 : les albums en lice

Publié le par Airhesse

Le prix France Info 2013 de la Bande Dessinée d'actualité et de reportage sera annoncé le 24 janvier prochain.

Onze titres sortis durant l'année 2012 et sélectionnés par Jean-Christophe Ogier, spécialiste BD de France Info, sont en lice pour ce 19e prix. Il s'agit de :

- "Crimes de papier : Retour sur l’affaire Papon" par Johanna Sebrien et Jean-Baptiste Bertholom (Actes sud, l’An 2) : A travers le destin d'un fils de déporté (personnage fictif) consacrant sa vie à la recherche des coupables, ce roman graphique passe au crible plus de soixante ans d'Histoire française, avec tout ce qu'elle contient de tabous, de non-dits et d'oubli. Le jugement de Papon n'a pas seulement permis à la mémoire française de franchir une étape, il a fait émerger la chaîne des responsabilités dans l'accomplissement du crime. En ce sens, Crimes de papier nous plonge dans l'un des vertiges de notre modernité : cette faculté qu'ont les hommes de devenir les rouages d'une machine qui les dépasse. Le passé, comme miroir du temps présent.

Prix France Info 0102

 

- "La dernière image" par Gani Jakupi (Noctambule) : Gani Jakupi, un Kosovar installé en Espagne, se voit proposer un retour au pays, accompagné d'un photographe de guerre. Ce livre retrace ce road-movie, dans un pays dévasté par la guerre et une critique du métier de reporter de guerre.

- "La Vie secrète de Marine Le Pen" par Caroline Fourest et Chauzy (Grasset / Drugstore) : Qui est réellement cette femme qui fascine autant qu'elle révulse ? C'est à ces questions que Caroline Fourest a tenté de répondre en enquêtant sur sa vie : sa famille si singulière, sa jeunesse dans le sérail du FN, sa vie de château, les problèmes qu'ont pu lui causer son nom de famille, ses études d'avocate, son goût pour la fête, ses amitiés étonnantes, les coulisses de la conquête du parti jusqu'au passage de flambeau…

Prix-France-Info-0304.jpg

 

- "La Voiture d’Intisar" par Pedro Riera et Nacho Casanova (Delcourt) : Intisar porte le niqab, le voile qui ne laisse voir que ses yeux. Pour autant, elle n'hésite pas à se créer ses espaces de liberté, que ce soit au volant de sa voiture ou le temps d'une pause à son travail. Et même quand ses pires craintes se réalisent, Intisar ne se laisse jamais abattre... À travers les anecdotes tirées de sa vie, elle s'improvise guide à travers la réalité complexe du Yémen.

- "Les Cahiers russes" par Igort (Futuropolis) : Intrigué par les pays de l’ex URSS, Igort s’est rendu à maintes reprises en Ukraine, Russie et Sibérie. Les témoignages recueillis sur place révèlent un passé terrible, et un présent guère réjouissant, Poutine ayant bien compris les méthodes de ces prédécesseurs. Les assassinats continuent, les goulags d’autrefois sont remplacés par des camps de filtration et la corruption reste la marque de fabrique de cette société.

Prix-France-Info-0506.jpg

 

- "Pierre Goldman, la vie d’un autre" par Moynot (Futuropolis) : Juif polonais, né en France, fils de résistants, militant d’extrême gauche,  guérillero révolutionnaire au Venezuela, braqueur et écrivain, Pierre Goldman, insoumis, violent, écorché vif, a connu un destin hors du commun, sujet à controverses et fascination. De sa vie, Emmanuel Moynot fait un récit sobre, entremêlé d’entretiens inédits avec ceux qui l’ont connu, amis, avocats, intellectuels de l’époque… Un livre-enquête passionnant, à la mesure de la trajectoire tragique de cet homme hors norme.

- "Retour à Saint-Laurent des Arabes" par Daniel Blancou (Delcourt) : Robert Blancou et Claudine Cartayrade, jeunes instituteurs nommés aux postes de Saint-Maurice-l'Ardoise pour la rentrée de 1967, découvrent une réalité dont ils ignorent tout : la condition des Harkis dans les camps militaires. Sans véritablement mesurer l'impact des traumatismes endurés par les familles, ils tissent des liens privilégiés jusqu'à la révolte de 1975 qui mènera à la fermeture du camp.

Prix-France-Info-0708.jpg

 

- "Saison Brune" par Philippe Squarzoni (Delcourt) : Été 2006. Philippe Squarzoni finalise son album politique Dol, mais il lui reste un passage à traiter, celui de l'écologie. Peu connaisseur, il veut maîtriser son sujet et parler en détail du changement climatique. Déstabilisé par l'ampleur du problème, il s'interroge, s'informe, se trouve confronté à des impasses, ou renvoyé à de nouveaux questionnements. S'ensuivent six ans de recherches...

- "Turquoise" par Frédéric Debomy et Olivier Bramanti (Les Cahiers Dessinés) : Ni roman illustré, ni bande dessinée, Turquoise convoque texte et images pour dire le génocide puis sa disparition des mémoires. Livre politique, il interroge enfin la responsabilité de l'Etat français dans la tragédie rwandaise et pointe l'attentisme d'une communauté internationale qui a assisté passivement au génocide. Il montre le décalage entre la représentation des événements du Rwanda par la télévision française en 1994 et la réalité du génocide des Tutsis.

Prix-France-Info-0910.jpg

 

- "Un Printemps à Tchernobyl" par Emmanuel Lepage (Futuropolis) : le 26 avril 1986 a lieu la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. À cette époque, Emmanuel Lepage a 19 ans. Il regarde et écoute, incrédule, les informations à la télévision. 22 ans plus tard, en avril 2008, il se rend à Tchernobyl pour rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des survivants et de leurs enfants sur des terres hautement contaminées. Quand il décide de partir là-bas, à la demande de l’association les Dessin’acteurs, Emmanuel a le sentiment de défier la mort. Il nous livre un documentaire en bande dessinée d’une grande humanité !

- "Une Métamorphose iranienne" par Mana Neyestani (çà et là / Arte éditions) : Le cauchemar de Mana Neyestani commence en 2006, le jour où il dessine une conversation entre un enfant et un cafard dans le supplément pour enfants d'un hebdomadaire iranien. Le problème est que le cafard dessiné par Mana utilise un mot azéri. Les azéris, un peuple d'origine turc vivant au nord de l'Iran, sont depuis longtemps opprimés par le régime central. Pour certains, le dessin de Mana est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et un excellent prétexte pour déclencher une émeute. Le régime de Téhéran a besoin d'un bouc émissaire, ce sera Mana. Lui et l'éditeur du magazine sont emmenés dans la Prison 209… Au bout de deux mois de détention, Mana obtient enfin un droit de sortie temporaire. Il décide alors de s'enfuir avec sa femme. Après un long périple qui les fera passer par les Émirats Arabes Unis, La Turquie et la Chine, ils parviendront à atteindre la Malaisie pour s'y installer. Bouleversant, Une Métamorphose Iranienne est une plongée en apnée dans le système totalitaire kafkaïen mis en place par le régime iranien.

Prix-France-Info-1100.jpg

 

Le Prix France Info 2012 de la bande dessinée d’actualité et de reportage avait été attribué à Christophe Blain pour "En cuisine avec Alain Passard" (Gallimard).

Commenter cet article

LOUANCHI 16/01/2013 17:12


HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE: lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


 


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


 


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net