Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Japan Expo Awards 2012 : le palmarès

Publié le par Airhesse

La Japan Expo 2012 qui s'achève aujourd'hui a décerné ses "Awards" jeudi dernier dans les catégories manga, anime et jeux vidéo.

Dans la catégorie manga, le palmarès est le suivant :

Meilleur shônen (bande dessinée asiatique destinée à un public adolescent plutôt masculin) :

- GTO Shonan 14 days de Tôru Fujisawa (Pika Edition)

Résumé : Après s’être fait tirer dessus par Teshigawara, Onizuka se retrouve à l'hôpital. Le lendemain de son opération, il s’enfuit pour assister à une émission de télévision et provoque un scandale. Il doit alors se trouver une planque pendant quelque temps et décide de partir se cacher à Shonan. À son arrivée, il fait la rencontre de Shiratori Ayame, professeur au centre d'accueil pour jeunes « Le Cygne Blanc ». Onizuka propose immédiatement son aide à la jeune femme pour s’occuper des adolescents. Il est loin de se douter que les quatorze jours qui l’attendent seront les pires qu'il n'ait jamais vécus !

Japan-Expo-Awards-1.jpg

Meilleur shôjo (bande dessinée asiatique destinée à un public féminin) :

- Dengeki Daisy de Kyousuke Motomi (Kazé Manga)

Le mot de l'éditeur : Après le violent incident qui a failli coûter la vie à Teru, le quotidien reprend son cours normal pour la jeune fille et Kurosaki. Mais alors que “Daisy”, tourmenté par son mensonge, s'apprête à révéler son identité et son crime à celle qu'il aime en secret, le mystérieux “Akira” réapparaît, bouleversant les plans de Kurosaki et rouvrant les blessures du passé.

Meilleur seinen (bande dessinée asiatique destinée à un public de jeunes adultes) :

- Ashita no Joe de Testuya Chiba et Asao Takamori (Glénat)

Résumé : Joe Yabuki est un enfant de la rue, un orphelin bagarreur qui est régulièrement en conflit avec les autorités. À peine arrive-t-il dans un bidonville que ses frasques éveillent la curiosité et l’intérêt de Danpei, un ancien boxeur devenu alcoolique. Ce dernier, conscient de l’incroyable potentiel du jeune homme, rêve d’en faire le plus grand boxeur de l’histoire. Malheureusement, l’intéressé semble plus que jamais attaché à son indépendance et Danpei comprend qu’il va devoir gagner la confiance de ce jeune chien sauvage…

Japan-Expo-Awards-2.jpg

Prix spécial de l'ATEP (Association des Techniciens de l'Edition et de la Publicité) :

- NonNonBâ de Shigeru Mizuki (Editions Cornelius)

Le mot de l'éditeur : NonNonBâ, une vieille dame mystique et superstitieuse qui aime à raconter des légendes étranges, est accueillie dans la famille du jeune Shigeru. L'imaginaire déjà débordant du garçon s'en retrouve décuplé. Les histoires de fantômes et de yokaï * deviennent son univers quotidien et prennent le pas sur la réalité. Bien sûr, ce deuxième monde chasse l'ennui du premier, mais en contrepartie, il complique tout : il est déjà bien assez difficile de savoir à qui se fier, sans qu'en plus des petits monstres bizarres viennent s'en mêler... Largement autobiographique, NonNonBâ conjugue récits intimistes et ambiances oniriques et peut être lu par tous les publics. *selon la mythologie animiste japonaise, toute chose a une âme, et le yokaï en est la monstrueuse incarnation.

Un prix d'honneur a été attribué à Naoki Urasawa (20th Century Boys, Monster, Pluto, Happy!, Billy Bat…)

Vous pouvez consulter le palmarès complet sur le site des Japan Expo Awards.

Commenter cet article