Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exposition virtuelle Ambre à la galerie Daniel Maghen (Paris)

Publié le par Airhesse

La galerie Daniel Maghen propose jusqu'au 31 mai 2012, une exposition virtuelle consacrée à Ambre. Une quinzaine de planches originales encrées ainsi que des cases et des portraits inédits pour certains sont présentés.

DM-Ambre.jpg

Le communiqué de la galerie : Ambre fait parti de ces auteurs qui n’ont pas peur de se remettre en question à chaque nouveau projet. Artiste plasticien, il s’investit pleinement et s’adapte aux besoins et exigences graphiques des histoires qu’il met en image.

Sa nouvelle série « La passion des Anabaptistes », parue chez 6 Pieds sous terre, retrace l’histoire de ce mouvement sectaire protestant révolutionnaire, dans l’Allemagne de 1493 à 1536, à l’époque de Luther. Les anabaptistes étaient des millénaristes, c'est à dire des gens qui, contrairement au christianisme orthodoxe, ne croyaient pas que l'homme était né mauvais, mais bon. Ceci eut une conséquence philosophique absolument majeure : le salut pouvait dès lors s'obtenir directement sur terre. Cette conception bouscula la configuration théologique de l'époque et fut la porte ouverte à toutes les interprétations et dérives. Les anabaptistes allaient être les champions de cette révolution, et c'est véritablement eux qui poussèrent l'idée dans sa voie la plus radicale, à savoir le partage et la communion des biens dans l'établissement d'un paradis terrestre.

Par ses mises en scène et ses dessins particulièrement denses, puissants et oniriques, Ambre s’est réapproprié la poésie de l’horreur humaine que des artistes comme Dürer, Holbein et Graf, avaient su rendre dans leurs œuvres gravés. Il traduit, à travers des codes esthétiques modernes, l’oppressant malaise philosophique d’une époque, dont les thèmes centraux étaient la relation toute particulière que l’homme du XVIe siècle entretenait avec son corps, Dieu et la Justice.

Commenter cet article