Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exposition Philippe Bertrand à la galerie Barbier & Mathon (Paris)

Publié le par Airhesse

Barbier Mathon BertrandLa galerie Barbier & Mathon (10 rue Choron 75009 Paris – du mercredi au samedi de 14h à 19h30) propose, du 9 novembre au 8 décembre 2012, l'exposition "A cet instant…", composée d'une sélection de planches et d'illustrations originales de Philippe Bertrand, pour découvrir son univers unique.

Le vernissage de l'exposition aura lieu le jeudi 8 novembre à partir de 19h.

Artiste éclectique, Philippe Bertrand aimait toucher à tous les domaines : le roman érotique, les décors de théâtre, le dessin animé, le jeu vidéo, le design (il a notamment décoré la grande verrière de la Fnac Etoile à Paris), la littérature jeunesse et la BD, sa passion à laquelle il revenait toujours.

En littérature jeunesse il a collaboré avec Elisabeth Brami pour, entre autres, Les petits riens et Petits délices, deux albums qui viennent d'être rééditer (Seuil jeunesse) dans un coffret avec 24 magnets.

Sa première BD, A cet instant (Antipodes) a été publiée à partir de 1979 en feuilleton dans Charlie Mensuel, elle sera suivie de Nécrasdoc désaxé (Albin Michel).C'est à partir de 1985 qu'il connaîtra le succès avec sa série Linda aime l'art (née dans Pilote), l'histoire d'une jeune femme qui se donne à l'art sous toutes ses formes, érotisme compris (les 3 premiers albums chez Dargaud et le dernier chez Les Humanoïdes Associés). En 2002, il a dessiné Rester normal et Rester normal à Saint-Tropez (éditions Dargaud, scénario Frédéric Beigbeder). En 2008, il signe L'amour cash (Dargaud) d'après Tonino Benacquista et en 2010, quelques mois avant sa mort, il sort le Montespan (éditions Delcourt), une adaptation du roman à succès de son ami Jean Teulé.

A noter qu'une sortie en poche du Montespan est prévue pour le 8 novembre et que les éditions La Musardine, qui ont publié de Philippe Bertrand "18 meurtres porno dans un supermarché" et "La baronne n'aime pas que ça refroidisse", viennent de rééditer le premier tome de Linda aime l'art.

Commenter cet article